Browse By

Galerie

L’association « Les amis du 123 quai des Chartons », à travers la galerie MLS, développe une programmation annuelle d’expositions qui permet de faire exister un dialogue entre les travaux d’artistes indépendants allemands et ceux d’artistes vivant et travaillant en Aquitaine. À travers ces échanges, la galerie MLS accueille, diffuse, accompagne et défend les travaux des artistes auprès des publics, des institutions et des collectionneurs. Une attention particulière est accordée aux étudiants et, dans un avenir proche, aux lycéens et aux collégiens. Il nous semble que les trajectoires des artistes indépendants allemands, qui ont produit des œuvres en choisissant de vivre en résistant  aux conditions politiques et culturelles de l’ex R.D.A., font dialoguer à la surface de la toile, du dessin, de la sculpture, de la lithographie…, l’Histoire, la langue et les arts plastiques.  Des conditions riches qui permettent de diversifier les propositions des musées en développant, en direction des jeunes publics, une médiation qui rend compte de la relation qu’entretiennent les arts plastiques et la vie dans son acception la plus large.

La galerie MLS s’attache à mettre en lumière un pan de la création indépendante allemande restée, pour des raisons politiques et économiques, dans l’angle mort des logiques du marché quoique archivée, analysée et exposée dans les sanctuaires de l’art moderne et contemporain telle la Neue Nationalgalerie de Berlin. Les expositions permettent d’accéder à une production longtemps tenue à l’écart des circuits dessinés par les politiques culturelles institutionnelles allemandes dans l’ex R.D.A. et en partie dans la République Fédérale d’aujourd’hui.

Parallèlement à sa programmation consacrée aux travaux d’artistes européens et en particulier issus de la scène indépendante allemande, la galerie MLS, à travers l’Atelier du 123, propose une série d’expositions dédiées aux plasticiens aquitains (Isabelle Delivré, photographe, Priscille Deborah, peintre, Sophie Pigeon, sculpteur, Dominique Dubernard, peintre, Charlotte, illustratrice de livre pour enfants, Jeanne Duchein, sculpteur, Turuvani, peintre, Xavier Krebs, peintre…). La galerie accueille et accompagne les travaux et le savoir-faire des artistes qu’elle expose dans l’espace le plus approprié : au sein de la galerie elle-même ou dans la cour intérieure.

Le dialogue constructif et critique entre les travaux d’artistes indépendants allemands et aquitains s’inscrit dans la perspective de nourrir les relations franco-allemandes du territoire aquitain, français et européen. Cet échange démarre formellement par une exposition au sein de la galerie. Les artistes sont accueillis en résidence au 123 quai des Chartrons (Stefan Plenkers, Sabine Peuckert et Marion Stille, Martin Enderlein, Micha Reich…). Le dialogue s’étoffe à la faveur de partenariats noués avec l’université Bordeaux III, l’Institut Gœthe … et peut donner lieu à des conférences animées par les artistes eux-mêmes et des intervenants chercheurs.

Le dialogue franco-allemand dans le domaine des arts plastiques est rarement à l’œuvre. Pourtant comme évoqué plus haut, l’Histoire, la langue et les arts plastiques s’y trouvent rassemblés. Créer les conditions de cet échange contribue à l’accomplissement des ambitions des institutions. Le travail de la galerie MLS déploie, à travers la symbolique des œuvres et le savoir-faire des artistes, un éclairage sur la compréhension des enjeux de la création et la circulation des valeurs.

La galerie, épaulée par l’association « Les amis du 123 quai des Chartrons », entend attester du dialogue des arts plastiques avec d’autres formes artistiques : musique, cinéma, poésie, théâtre… afin de renouveler le regard sur une création plurielle. Ces expositions et autres manifestations sont éclairées par les dialogues engagés entre l’artiste, les universitaires, enseignants, conservateurs, qui détiennent un savoir spécifique et le public de curieux, amateurs, collectionneurs, étudiants, élèves. L’association accueille dans l’espace de la galerie des groupes de réflexion qui éclairent le rapport de l’homme à son environnement social et à lui-même. La programmation culturelle est toujours envisagée du point de vue de l’art, en écho aux différentes expositions organisées dans la galerie. Ces différents rendez-vous installent une temporalité autre, autorisent de nouveaux partenariats avec des structures ou des interlocuteurs privilégiés de Bordeaux et d’ailleurs, tissent de nouvelles relations avec les visiteurs et tiennent un rôle central dans la définition même de l’identité artistique du lieu.

Depuis 2007, le fonctionnement de la galerie est inhérent à la place qu’elle a su trouver et occuper au sein de cette famille d’artistes indépendants berlinois. À ce jour, les enjeux partagés par les artistes et l’association « Les amis du 123 quai des Chartrons » permettent de faire exister la programmation. Cependant, à ce jour, plusieurs postes budgétaires (productions, transports, hébergements, encadrements, fonctionnement…) nécessiteraient des aides financières spécifiques.

Via the MLS Gallery, The Friends of 123 Quai des Chartrons association is able to develop an annual programme of exhibitions, creating a dialogue between the work of independent German artists and that of artists living and working in the Aquitaine region. In such a way, the MLS gallery promotes artists’ work to the wider public as well as to various institutions and collectors. Particular attention is given to university students and hopefully, in the near future, to school pupils too. The artistic trajectories of independent German artists are very important to us, especially those who produced works of art while resisting the political and cultural restraints of life in East Germany. Be it by means of a canvas, drawing, sculpture or lithograph, their work discusses history, language and art. By developing a mediation that takes into account and maintains the relation between fine art and daily life, museum proposals are more diverse, aimed towards a younger audience.

The MLS gallery endeavours to promote an important part of independent German creativity that has remained in the art market’s blind spot, for both political and economic reasons, despite being archived and exposed in certain modern and contemporary art spaces, such as the Neue Nationalgalerie in Berlin. Our exhibitions give access to a production that has long been marginalised by cultural and political German institutions, both in the former East Germany and in today’s society.

As well as this programme devoted to those from the independent German art scene, the MLS gallery offers a series of exhibitions dedicated to artists from the Aquitaine region (Isabelle Delivré, photographer, Priscille Deborah, painter, Sophie Pigeon, sculptor, Dominique Dubernard, painter, Charlotte, children’s books illustrator, Jeanne Duchein, sculptor, Tutuvani, painter, Xavier Krebs, painter…).

This constructive and critical dialogue between the work of independent German artists and those from the Aquitaine region aims to increase Franco-German relations in the Aquitaine region as well as throughout France and Europe. This exchange begins with an exhibition at the gallery where artists are welcomed as residents (Stefan Plenkers, Sabine Peuckert, Marion Stille, Martin Enderlein, Micha Reich…). Favouring partnerships that are tied to either the University of Bordeaux Montaigne or the Goethe Institute furthers this dialogue and can lead to lively conferences given by the artists themselves and other speakers.

It is rare to see a Franco-German dialogue in the fine arts domain. However, as previously mentioned, history, language and fine art are often combined. By creating this exchange and through the art’s symbolism and artists’ expertise, the MLS gallery is able to help us understand the issues that come with creating and circulating these values.

With the help of The Friends of 123 Quai des Chartrons, the MLS gallery intends to demonstrate the dialogue between fine art and other art forms, such as music, cinema, poetry and theatre, in order to bring a fresh perspective to cross-disciplinary creation. Fascinating dialogues between artists, universities, educators and curators animate these exhibitions, providing specific knowledge to a curious audience of amateurs, collectors, students and pupils. The association invites discussion groups to the gallery to help people recognise their position in society and within themselves. The cultural programme is always considered from the art’s point of view, mirroring the different exhibitions organised by the gallery. These varied demonstrations instil another temporality, enable new partnerships with organisations in Bordeaux and elsewhere, build new relationships with visitors and hold a central role in the artistic identity of the gallery.

Since 2007, the functioning of the gallery is inherent to its position in the heart of this family of independent Berlin artists, with the gallery’s programme created by the shared stakes of both the artists and the association The Friends of 123 Quai des Chartrons. However, to this day, many budget items like production, transport, accommodation, framing and operating, make specific financial aid a necessity.