Browse By

Sylvia Hegewald

Sylvia Hegewald a terminé, après une formation de pantomime, ses études d’art dramatique et d’histoire de l’art à l’Université Humboldt à Berlin. Inspirée par son mari Michael Hegewald, elle se tourne vers la peinture et creuse son propre sillon artistique. Depuis 1996, elle expose régulièrement dans différentes galeries en Allemagne mais aussi à l’étranger, en Italie et en France.
Elle s’inscrit aussi dans le sillage de la « Berliner Schule », l’école des Regards. Elle s’impose une ascèse ex pensive, transformant les paysages en natures mortes énigmatiques, empreintes de poésie.

Formée à la comédie et à la danse classique, S.Hegewald a épousé l’homme et la peinture.
La vie partagée les confronte aux mêmes référents : la mer, ultime horizon, terme de leur quête estivale et des intersaisons. Dès qu’ils peuvent s’arracher à Berlin.
Les lieux au bord de la mer qui ponctuent les côtes européennes, du Portugal à la Bulgarie leur font signe.
Sylvia Hegewald est attentive et méditative. Sa palette est sobre et sourde, déclinant les beiges et les terres.  Le regard qui prend le temps de s’accoutumer voit la pénombre éclairée d’une luminosité douce. Le motif, centré, semble condenser la matérialité des maisons, de tout ce qui fait obstacle au regard devant la mer, entre ciel et terre, en un lingot de pigments, constitués de couches successives, comme exhaussées des sables.
Enfin !
La concrétion de matière picturale relève d’une géométrie primordiale.
Ces stèles, se rehaussant dans la variation, alternent avec des natures mortes à la table, devant la mer dressée.
Ces coquillages diaphanes délités par la mer et le vent, ce quartier de lune échoué sur la table qui, ailleurs, accueille l’étrave fière d’un bateau de papier, dessinent un univers poétique ingénu et raffiné.

M.-L.S

SYLVIAHEGEWALD